La pendule du paon du musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Plus d'informations
il y a 3 mois 2 semaines #309 par GOLFY
Voici une magnifique horloge qui marque le temps à la seconde près depuis plus de 250 ans...Ce pourrait être une destination de voyage dans un avenir incertain ? Il faut toujours tenir en éveil un ou deux rêves de voyages.
L'horloge du paon, nommée également l'horloge de Cox, du nom de son inventeur anglais, est visible au musée de l'Hermitage, à Saint-Pétersbourg.
Construit au début des années 1770, il fallût neuf ans à notre horloger pour réaliser cet ensemble : un coq, un paon et un hibou en cuivre, bronze et étain doré. Les trois volatiles symbolisent le matin, le midi et le soir et sont en taille réelle, enchâssés dans un décor à la forte symbolique également, le tout dans une cage de cristal et d'or.
Les trois volatiles sont installés sur un vieux chêne (on peut y voir un écureuil mangeant une noisette, un petit lézard, des glands...). Sur le socle, un cadran rotatif situé à l'intérieur d'un champignon marque les heures et les minutes. Les chiffres sont en version romaine et arabe tandis qu'une libellule rythme les secondes.
Il ne s'agit donc pas d'un objet décoratif, mais bien d'une véritable horloge : à l'heure prévue, les trois animaux s'animent. 
Le hibou tourne sa tête et bouge ses pattes pour accompagner le son des cloches qui ornent sa cage. 
Le paon tourne sur lui-même et déploie sa queue, faisant la roue Le coq achève la scène en chantant.Cet ensemble fût offert à Catherine II, impératrice de toutes les Russies, en 1781 par Potemkine, le grand amour de sa vie. Le chef-d'oeuvre fût expédié en pièces détachées, en plusieurs caisses, et assemblé en grand secret sur les bases d'une ancienne horloge, ornée elle, de serpents. On imagine la stupeur et l'émerveillement des courtisans lorsque l'horloge fût dévoilée devant toute la cour..

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.264 secondes
Propulsé par Kunena